Exemple d’intervention – Travail sur les écrits professionnels

 Association de protection de l’enfance en milieu ouvert

Amélioration des écrits professionnels

Synthèse d’intervention (extrait)

Objectifs de départ :

« A partir des pratiques actuelles en matière d’écrits professionnels, des savoirs faire des éducateurs, de leurs expérimentations et de leurs questionnements ; de la prise en compte des évolutions contextuelles et des modifications législatives en matière de protection de l’enfance »

Les objectifs étaient les suivants :

  • Améliorer l’efficacité opérationnelle dans la rédaction des rapports de situation et optimiser le temps de rédaction pour les professionnels ;
  • Renforcer la cohérence et la portée des écrits en s’appuyant sur des références partagées ;
  • En assurer la transmission dans des délais respectant l’échéance des mesures ; le tout de manière à étayer la fonction d’aide à la décision. »

Démarche :

La méthodologie utilisée s’appuie sur les principes de la recherche-action : proposer aux professionnels du groupe ressource (15 professionnels éducateurs et chefs de services des 5 structures de l’association) de s’investir dans une dynamique participative et co-constructive, d’occuper une position d’acteur-auteur – constitution d’un journal coécrit  par le groupe permettant de capitaliser les apports théoriques et pratiques.

L’intention générale sera d’amener l’ensemble des professionnels des équipes à s’approprier la nouvelle démarche d’écriture portée par le groupe ressource et à réfléchir sur son propre rapport aux écrits professionnels.

 

Déroulé de l’action

 

Dates Thème Forme participants
Phase 1 Fin avril 2017 -  2h19 Avril – matin Présentation de la démarche Plénière Tous
Avril à juillet 2017 – 4 séances19 Avril l’APM18 Mai après-midi7 Juin matin5 Juillet matin Recensement et analyse des pratiques d’écriture en Atelier Groupe ressources
Juillet- 2h Point d’étape – groupe restreint + communication
Phase 2 3 séances13 Septembre matin4 Octobre matin8 Novembre matin Construction d’un guide de rédaction des rapports d’AED et d’outils Atelier Groupe ressources
Début Décembre – 2h6 Décembre matin Présentation du guide et des outils Plénière Tous
Phase 3 1 séance31 Janvier 2018 matin Préparation retour d’expériences Atelier Groupe ressources
1 séance21 Mars 2018 matin Retour d’expériences Plénière Tous

 

Conclusion

La rubrique qui cristallise le plus les controverses est celle des rendez-vous. La plupart s’accordent sur le fait que cela permet d’objectiver quantitativement le travail des éducateurs mais cela renvoie aussi au contrôle et à la mise en concurrence des institutions à travers les appels d’offre ; et donc au financement et par là même à leur emploi à travers des critères purement quantitatifs. Ce qui peut rassurer les professionnels par rapport à cette crainte est la volonté claire du législateur de recentrer l’objectif sur le bien-être de l’enfant.

La trame questionne les pratiques et l’éthique. Elle recentre le travail sur l’enfant dans son contexte certes mais avant tout sur l’enfant. Il s’agit de remettre le contexte à sa place et de ne plus en partir dans les analyses. La clinique peut utilement partir de l’enfant dans son contexte. L’enfant a sa propre histoire, il est sa propre personne et le voir ainsi permet d’agir au mieux de ses intérêts. Il n’a pas à porter les difficultés et éventuels conflits de l’institution avec ses parents ou entre ses parents, il est plus que ces conflits.

L’utilisation de la trame a maintenant un caractère obligatoire pour répondre à la loi mais aussi pour permettre un gain de temps passée la phase d’appropriation et de donner aux écrits de l’association une identité institutionnelle facilitant leur identification. Il serait intéressant de se rapprocher des inspecteurs dans les mois à venir pour avoir un retour de leur part et procéder à d’éventuels ajustements s’ils sont nécessaires à la prise de décision.

Plus de recul et des modifications après une expérimentation plus importante seront nécessaires.
Une nouvelle évaluation de son utilisation et sa modification éventuelle en fonction des remarques devra être effectuée en Septembre.

Hélène FROMONT – he.fromont@laposte.net – Août 2019

MACCIONI Hervé

Consultant en accompagnement global des personnes et des organisations – Formateur – Conférencier – Coach certifiéHérvé Maccioni- Photo-

33000 Bordeaux et 75016 Paris

www.capmoveo-academy.com

www.capmoveo.com

herve.maccioni @outlook.fr [Read more...]

SCHELLAERT Jessica

Coach certifiée (entreprises et particuliers)JessicaSchemmaert

Le Carrosse Coaching

 34570 Montarnaud 

jessicaschellaert@lecarrossecoaching.fr

[Read more...]

SEGAL Martine

Accompagnatrice de projets collectifs et FormatriceMartineSegal

[Read more...]

Niveaux de certification du CNC

La certification mise en place par le Cercle National du Coaching vise également un renforcement du professionnalisme des coachs qui bénéficient, à l’occasion de cette démarche, du retour d’autres professionnels confirmés et s’engagent par là-même dans un processus de co-développement.

Cette certification comporte quatre niveaux :logoCNC

  • Coach associé : il s’agit du premier niveau de certification qui atteste du professionnalisme et de la déontologie d’un praticien qui débute dans cet exercice (coach / accompagnateur – VAE – débutant). La certification ne s’adresse en effet pas seulement à des professionnels aguerris : elle doit permettre à des coachs qui s’engagent dans cette activité de bénéficier, à l’occasion de la certification, du retour de collègues expérimentés (2 à 3 coachings réalisés, statut professionnel dans le domaine de l’accompagnement, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques, supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques, formation dans le domaine du coaching ou de l’accompagnement / formation à une méthode).
  •  Coach confirmé : ce niveau valide une expérience professionnelle d’une durée significative dans le domaine du coaching et de l’accompagnement. La certification atteste du niveau de professionnalisme atteint et de la mise en œuvre des règles éthiques et déontologiques propres à ce champ (réalisation de plus de 3 coachings, expérience professionnelle et sociale significative, satisfait à une majorité de critères, professionnalisme démontré par le nombre et la diversité des contrats en accompagnement ou en formation, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques Supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques).
  • Coach senior : concerne des professionnels qui ont réalisés un nombre significatif de coachings (expérience professionnelle et sociale significative, satisfait à l’ensemble des critères définis, professionnalisme démontré par le nombre et la diversité des contrats réalisés, contribution au développement du domaine du coaching / accompagnement, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques).
  • Coach référent : capacité à embrasser d’autres champs théoriques que ceux qui sont directement liés à sa pratique, à un engagement dans le développement des pratiques de coaching / accompagnement, et à ce qu’on peut définir comme l’aptitude à certifier qui suppose une capacité d’écoute et d’accueil ainsi que la capacité à s’engager dans un dialogue maïeutique : c’est à cette condition que la démarche de certification (dossier et entretien) constituent une nouvelle étape dans le développement et le processus de professionnalisation de la personne.

OSTIER Florence

Consultante – Formatrice – Coach florenceostier

75020 Paris – France

ostiercontact@gmail.com

https://fr.linkedin.com/in/ostierflorence

 

Domaines d’intervention

  • Recherche -action,
  • Innovation sociale , développement solidaire,
  • Accompagnement à la formation et la reprise d’activité de personnes exclues du marché de l’emploi et/ou vulnérables, médiations sociales.

Références

  • Théorie et pratique de l’autobiographie raisonnée – CESTES CNAM – 2016/2017 – en cours
  • Capacité de Médiation sociale – AFPA – 2015
  • Graphothérapie clinique – COPES – 2003 / 2004
  • MS – MBA – GRHMI – Mobilité & ressources humaines – Normale Sup Cachan – Arts & Métiers Paris Tech – CGE – 1996
  • Master2 Recherche – DEA Sociologie “ trajectoires d’habitat et parcours de vie “- EHESS Paris – Lyon 2 – 1991
  • Master2 Pro- DESS Développement Social – avec Vincent de Gaulejac – Paris 9 Dauphine – 1989
  • Master 2 Pro – DESS Expert Démographe Paris I – IDUP -1985

Séminaires

  • Sociologie “Folie et lien social” – avec Françoise Davoine et Jean-Max Gaudillière – EHESS – 2004/2006
  • Ethno-médecine – Société française d’Ethnomédecine , avec Alain Epelboin- 1980 /1985
  • Psychosociologie du travail – avec Eugène Enriquez – Groupe de sociologie du travail – Paris 7 Jussieu 1983/1984

Compétences particulières

  • ABR – autobiographie raisonnée – en cours d’acquisition
  • Entretien long “récit de vie”
  • Bilan professionnel et expérientiel
  • APP – atelier pédagogique personnalisé

Publications

  • LES LIMITES DES REPONSES LOCALES / B. SIMONIN ; F. OSTIER ; P. POMMIER in INFORMATIONS SOCIALES, N.8 (1988) PP.53-67
  • http://irts-idf.bibli.fr/opac/index.php?lvl=author_see&id=28086 in Base PRISME, Informations sociales, CRISE ECONOMIQUE.
  • http://www.documentation-sociale.org/base-prisme/38568/