Autobiographie raisonnée

Depuis quelques années, on assiste à une transformation profonde du monde professionnel liée à la fragilisation de la situation d’un nombre croissant d’acteurs.

D’un côté, les fusions, restructurations de services ou délocalisations de sites de production font planer la menace de licenciement ou de perte d’activité obligeant la personne soit à se reconvertir, soit à retrouver un autre poste en interne.

Par ailleurs, la pression du résultat, les restrictions en termes de ressources et de moyens, la mise au placard, les menaces implicites ou explicites amènent de plus en plus d’individus à un état d’épuisement émotionnel et de souffrance au travail qui sont sources de démotivation et de perte de sens.

La « nouveauté » vient du fait que ce qui concernait auparavant essentiellement les salariés du secteur privé concerne tout autant aujourd’hui les agents de la fonction publique, et sans oublier le secteur associatif.

Dans ces situations qui sont de plus en plus fréquentes, les personnes sont mises en demeure de « trouver leur place » avec la nécessité de repenser leur situation et de définir une nouvelle orientation dans un contexte où c’est le sens même de leur vie qu’ils doivent reconsidérer.

La capacité à rebondir et à s’orienter est donc devenue une compétence majeure dans le monde d’aujourd’hui, dans un monde désormais de plus en plus aléatoire et où la sécurité de l’emploi existe de moins en moins.

Mais on pourrait également parler des jeunes qui s’engagent dans la vie professionnelle doivent aussi faire face à l’incertitude d’une orientation qui constituerait un moyen terme entre leurs aspirations et la réalité du marché de l’emploi et qui, bien qu’étant sur-diplômés, peinent à trouver un emploi précaire.

Quant à ceux qui partent à la retraite et s’engagent dans une nouvelle étape de vie, ils doivent aussi faire face à une transition significative.

L’autobiographie raisonnée élaborée par Henri Desroche, qui est aujourd’hui portée par le Réseau Repaira en lien avec la formation à la recherche-action de Paris 3, est une démarche essentielle qui permet d’accompagner une personne dans la reconfiguration de son positionnement personnel et professionnel.

L’autobiographie raisonnée s’inscrit dans une perspective socio-analytique et maïeutique permettant à une personne de renforcer les liens entre son expérience et un projet porteur de sens. Elle permet de retrouver la maîtrise de sa propre trajectoire tout en valorisant les acquis antérieurs et en faisant émerger de nouveaux potentiels à développer.