Parution le 17 Octobre 2018 de Ce que la misère nous donne à repenser, avec Joseph Wresinski

Sous la direction de BRUNO TARDIEU et JEAN TONGLET

La persistance de la misère au XXI siècle malgré un développement économique continu depuis plusieurs siècles interroge l’histoire, les relations, la conception de l’humain, de la responsabilité, de la culture et de la connaissance. La misère est une violence qui est le plus  souvent hors champ de la pensée. Quand elle est pensée, elle est pensée séparément : d’un côté ceux qui la vivent et dont la pensée n’est ni recueillie ni reconnue, de l’autre ceux qui la perçoivent ou l’étudient de l’extérieur. L’action qui en découle divise, ajoute à la violence et échoue trop souvent – elle devient une action contre les pauvres au lieu d’être une action contre la pauvreté.

Joseph Wresinski, fondateur d’ATD Quart Monde, issu de la misère, a ouvert un champ d’action et de réflexion qui permet aux grandes disciplines de pensée de s’interroger sur la misère avec ceux qui la vivent et d’élaborer une connaissance inclusive qui permet l’action.

Cet ouvrage, actes d’un colloque à Cerisy-la-Salle qui a relevé le défi de ce penser ensemble à partir de questionnement de Wresinski, permet de regarder ce que la misère donne à repenser. Chercheurs, praticiens, militants en situation de grande pauvreté et artistes de cinq continents ont partagé ce que ces défis apportent comme pistes d’avenir pour faire évoluer nos conceptions, nos recherches et nos actions.

Bruno Tardieu est volontaire permanent d’ATD Quart Monde depuis 1981, après un doctorat en mathématique appliquée. Aujourd’hui, il dirige le Centre Joseph Wresinski de mémoire et de recherche.
Jean Tonglet est volontaire permanent d’ATD Quart Monde depuis octobre 1977, après avoir achevé des études d’assistant social à l’Institut Cardijn à Louvain-la-Neuve en Belgique.

Bon Souscription brochéCe que la misère nous donne à repenser, avec Joseph Wresinski-1

Vidéos du colloque en accès libre