Parcours de Témoins – intervention de Catherine Rapp – Avril 2016

Intervention de Catherine Rapp et Michel Specht, deux responsables de l’activité Parcours vers l’Emploi au Foyer de Grenelle sur Fréquence Protestante.

Revue Présences N°8

La revue Présences N°8 vient d’être publiée.

Sommaire :

 

 

 

 

 

 

 

 

Colloque Repaira Paris 14 Mai 2016

REPAIRA, en collaboration avec Aster Internationale et la revue Education Permanente, organise le colloque :

PROFESSIONNALISATION et POUVOIR d’AGIR
DEVELOPPEMENT SOCIAL et RECHERCHE-ACTION

« Éducation Permanente et Utopie Éducative »

Samedi 14 Mai 2016 Paris 15ème

  • Quelles nouvelles voies pour la formation des adultes tout au long de la vie ?
  • En quoi la recherche-action favorise-t-elle le développement du pouvoir d’agir ?
  • Dans quelle mesure la formation des adultes permet-elle aux personnes de s’impliquer dans le changement?
  • Quelles modalités d’intervention dans les organisations au service de l’intelligence collective ?

[Read more...]

ART ET EDUCATION POPULAIRE – LA CABARET EPHEMERE

 » MON VILLAGE EN VILLE  » – A GRIGNY DANS L’ESSONNE -  RETOUR SUR EXPÉRIENCE

LUC SANGUINEDE , animateur socio-culturel et consultant-accompagnateur de projets par la recherche-action, nous livre les éléments de son expérience autour des enjeux des pratiques artistiques et d’éducation populaire lorsqu’elles se dynamisent mutuellement …

 

Cliquer ici pour lire la suite

 

Education permanente et utopie éducative, actualité d’Henri Desroche – Décembre 2014

Cent ans après sa naissance, Henri Desroche continue d’occuper une place centrale dans le champ de l’éducation permanente, qu’il a contribué à structurer autour de la dialectique multiforme entre recherche et action. Selon lui, tout adulte détenteur d’une expérience porte en lui une créativité inédite et doit pouvoir se dévoiler en tant qu’acteur de changement via l’apprentissage permanent par la recherche, pour lui-même, pour sa communauté ou pour son territoire. Dans cette vision du monde, l’élargissement des possibilités d’éducation n’est pas seulement un instrument au service d’une prétendue croissance économique, il répond à un besoin puissant : celui de contribuer efficacement à l’émancipation de la personne et au développement de la société.

A l’occasion du centième anniversaire de sa naissance et du vingtième anniversaire de sa mort, le numéro 201 d’Education permanente entend montrer l’actualité de la pensée et de l’œuvre éducationnelles d’Henri Desroche : que reste-t-il de ses apports en France et dans le monde ? En quoi ses engagements demeurent-ils actuels dans un environnement qui a tellement évolué ? En quoi ses apports constituent-ils des repères essentiels pour tous ceux qui œuvrent dans le champ de la formation et de l’accompagnement des adultes ? En quoi permettent-ils de réinterroger les pratiques du point de vue d’une stratégie éducative nécessaire, possible et désirable ?

 

Hommage de P.Missotte à P.M. Mesnier – Education Permanente Septembre 2014

Pour apprendre : chercher et entreprendre

Pierre-Marie Mesnier nous a quittés le 14 juin 2014, terrassé par un accident cardiaque. Il était né le 5 janvier 1947 à Nœux-les-Mines dans le Pas de Calais. Son père travaillait comme directeur du personnel aux Charbonnages de France.
Agrégé et docteur-ès-lettres, Pierre-Marie se présentait plus volontiers comme « formateur d’adultes ». Après sa thèse en 1991, sur L’Acte d’apprendre, produite avec Bernadette Aumont, il opte pour un poste de maître de conférences à la formation continue de Paris III Sorbonne nouvelle, et prend dès l’année suivante la direction du Diplôme des hautes études des pratiques sociales.
A un poste peut-être plus prestigieux pour sa carrière, il préfère la route ouverte par Henri Desroche : la formation supérieure d’adultes par la recherche, l’accompagnement d’hommes et de femmes engagés sur le tard dans un parcours universitaire qui leur était inaccessible dans leur jeunesse. Pour analyser leurs propres pratiques et comprendre les phénomènes sociaux, il les initie à la démarche de recherche-action, et par là les ouvre à la rigueur d’une culture scientifique, nouvelle pour presque tous. A partir de leur histoire de vie, de leur rapport au savoir, il les invite avec finesse à passer de l’autre côté du miroir des apparences et des émotions. Il sait indiquer à chacun, pour baliser son chemin de connaissance, les lectures appropriées que son parcours amoureux de la littérature et de la philosophie lui a rendues familières. Pierre-Marie excelle dans une guidance toujours constructive. Son regard chaleureux et sa qualité de relation libèrent ces hommes et ces femmes de leur appréhension devant l’Université, entre Everest et Saint Graal. [Read more...]