Accompagnement d’un fonctionnaire de 55 ans ayant fait l’objet d’une discrimination au travail en raison de son état de santé

Cet agent de la fonction publique est atteint d’une maladie qui n’a pas entraîné d’incapacité permanente. Pourtant, cette personne ayant repris son travail a fait l’objet d’un traitement discriminatoire de la part de son employeur. Elle subit alors pendant 5 ans un préjudice, à la fois en termes d’avancement et de niveau de rémunération.

Les voies de recours “traditionnelles” n’avaient pas permis de rétablir une situation équitable. La personne accompagnée avait cependant déjà sollicité des intervenants multiples, dans les différents domaines dont sa situation dépendait : médecin du travail, médecin référent, oncologue, psychiatre, avocat, Défenseur des Droits (ex-Halde), organisations syndicales, DRH, médiateur interne, expert indépendant.

Un accompagnement régulier sur 18 mois

L’accompagnement s’est déroulé sur 18 mois, avec des rendez-vous réguliers, rythmés à la fois en fonction des souhaits de la personne accompagnée et de l’avancement des procédures en cours.

Résultats : Reconnaissance et réparation de la situation de discrimination

  • Le coaching a permis à l’intéressé de revisiter et retracer son itinéraire de vie personnelle et professionnelle (sa carrière), en l’exprimant de manière plus factuelle et de manière chronologique.
  • L’écriture accompagnée de son récit de vie a permis à cette personne de se libérer du poids de la situation vécue et de faire connaître et reconnaître sa situation aux intervenants. Elle a pu la faire mieux prendre en compte par ses soutiens et recours.
  • L’accompagnement a permis d’élaborer un plan cohérent pour sortir de la situation discriminatoire et fédérer plusieurs soutiens pour qu’ils assument leurs rôles respectifs.
  • L’accompagnement a ouvert sur la compensation partielle par l’employeur du préjudice subi. Il a permis à la personne accompagnée d’éviter avoir recours à un contentieux judiciaire long et coûteux sur le plan psychique, émotionnel et financier.

Pierre Gojat
pierre.gojat@wanadoo.fr

Regarder différemment son parcours pour se développer

Retour d’O. sur la séance du 31 mai :

Pour cette séance j’arrive à l’heure et  même en avance, chose qui est assez significatif pour moi, car en effet j’arrive très souvent en retard à mes rdv. [Read more...]

Accompagnement d’un repositionnement professionnel

Une personne souhaitait se repositionner professionnellement sans savoir précisément vers où aller

Les objectifs proposés au début de l’accompagnement étaient d’identifier son parcours à travers l’autobiographie raisonnée, faire émerger les étapes clés ou les points forts.

Déroulement

Cet accompagnement s’est déroulé sur 11 mois à raison de 8 séances, entre 2h30 à 3h30 de travail chacune.

Résultats

  • Prise de conscience pour la personne de la logique du chemin parcouru, d’y trouver une cohérence, un fil conducteur;
  • Mise en mouvement autour d’un projet professionnel initié il y a 10 ans, reprise de séance de formation;
  • Aujourd’hui, la personne pratique enfin ce métier qu’elle désirait faire depuis si longtemps, à temps partiel.

Anne SAGUEZ, Accompagnement et Formation

anne.saguez@hotmail.fr

Accompagnement à la création d’activité

Clarification du projet  de création d’entreprise (inscription dans un projet global de vie) et accompagnement  jusqu’au démarrage de l’activité.

Objet

Avec une personne de 37 ans venant de terminer un Master 1 en Ressources Humaines en formation continue après une expérience dans la création d’accessoires pour enfants, il s’agissait :

  • De valider la pertinence du choix de créer sa propre entreprise plutôt que de compléter sa formation pour trouver un poste en entreprise.
  • De clarifier le projet de création en tenant compte des atouts et contraintes globales liées à la situation de la personne.

Déroulé de l’accompagnement

L’accompagnement s’est déroulée sur 6 mois, à raison d’une séance de 2 heures toutes les trois semaines (autobiographie raisonnée, travail sur le projet personnel et professionnel, journal de bord).

Résultats

Suite à l’accompagnement, la personne concernée a :

  • Choisi de créer un magasin de cadeaux pour enfants (jouets et accessoires).
  • Loué une boutique.
  • Démarré son activité.


Hélène FROMONT, Accompagnement et Formation

he.fromont@laposte.net

Accompagnement VAE

Identification du projet de VAE (travail sur le projet, choix du diplôme) et accompagnement jusqu’à l’entretien avec le jury.

Objet

Avec une personne autodidacte (niveau baccalauréat) de 50 ans licenciée après 25 ans d’expériences professionnelles dans la communication, il s’agissait :

  • De définir un projet de développement professionnel pour permettre à cette personne de se projeter positivement dans l’avenir.
  • D’évaluer la possibilité de valider partiellement un diplôme de niveau Master 2 et de le compléter par la formation.
  • De choisir le diplôme adapté à son expérience professionnelle et à son projet de développement.
  • D’expliciter son expérience pour monter son dossier de VAE et de préparer l’entretien avec le jury.

Déroulé de l’accompagnement

L’accompagnement s’est déroulée sur 10 mois, à raison d’une séance de 2 heures toutes les trois semaines (autobiographie raisonnée, travail sur le projet personnel et professionnel, explicitation de l’expérience personnelle et professionnelle, écriture, mise en valeur à l’oral de son expérience et de son projet futur).

Résultats

Suite à l’accompagnement, la personne concernée a :

  • Validé qu’elle avait le niveau pour entrer dans un Master 2.
  • Validé partiellement le diplôme visé.
  • Obtenu l’accès aux unités d’enseignement qui lui permettront de compléter son expérience et d’obtenir le diplôme.

Hélène FROMONT, Accompagnement et Formation

he.fromont@laposte.net

Accompagnement d’un groupe de 12 candidats, salariés ou demandeurs d’emploi, intervenant à domicile, souhaitant faire valider le Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale par le biais de la VAE

Les étapes

  • Explication du processus de la VAE, compréhension de la structure du livret 2, ce qui distingue chacun des 6 domaines de compétences;
  • Travail à partir de récits oraux en utilisant la technique de l’instruction au sosie pour ensuite passer à l’écrit;
  • Recherches personnelles hors réunion sur des sujets méconnus, auprès de leur structure, internet, collègues ou spécialistes;
  • Travail sur les motivations et atelier sur le projet professionnel, pour les aider à se projeter vers l’avenir une fois le diplôme obtenu ou non;
  • Préparation et entraînement au jury en étant tour à tour candidat et jury.

Déroulement

Chaque candidat a bénéficié de 24h d’accompagnement ; les ateliers se sont déroulés en collectif sur une journée, demi-groupe sur trois heures et par des entretiens individuels de deux heures. Les séances se sont étalées  sur une durée totale de 3 mois.

Objectif

  • Faire émerger les compétences souvent ignorées par candidat lui-même;
  • Favoriser la compréhension des questions posées et le passage à l’écriture;
  • Passer d’un récit narratif à une analyse du travail réalisé selon les capacités du candidat;
  • Les accompagner dans une dynamique de travail leur permettant de terminer l’écriture du livret 2 dans les délais imposés par l’administration.


Anne SAGUEZ, Accompagnement et Formation

anne.saguez@hotmail.fr


Accompagnement d’un candidat pour un 2è passage en VAE

Il s’agit d’accompagner une candidate qui se présente au diplôme d’Assistant de Service Social par la VAE. Cette personne a commencé sa démarche seule et s’est déjà présentée une fois devant le jury ; elle a validé la moitié du diplôme.

Les étapes

  • Analyse de son parcours professionnel, puis comparaison entre les attendus du diplôme et les activités réalisées par le candidat;
  • Explication de la structure du livret 2, du référentiel d’activités et du référentiel de compétences;
  • Choix des expériences professionnelles qui seront utilisées dans le livret;
  • Accompagnement à l’écriture en utilisant les techniques de l’entretien d’explicitation;
  • Préparation à la présentation orale et entraînement au jury

Déroulement

Sur les 24h d’accompagnement, les séances se sont déroulées en binôme sur trois heures, et en entretiens individuels de deux heures. L’ensemble s’est déroulé sur 6 mois afin de laisser un temps suffisant pour l’écriture et la réflexion.

Objectif cet accompagnement

  • Faire prendre conscience au candidat des compétences acquises comme de celles qui n’ont pas été mises en oeuvre;
  • Accompagner dans l’écriture autour des domaines de compétences non obtenus afin de ne pas refaire la partie déjà validée;
  • Favoriser une écriture analytique et argumentée plutôt que narrative;
  • Auto analyse du parcours professionnel, de ses motivations pour cette VAE, et son projet professionnel.


Anne SAGUEZ, Accompagnement et Formation

anne.saguez@hotmail.fr

Echange de pratiques

Echange de pratiques avec une équipe de professionnels au sein d’un Foyer de Jeunes Travailleurs (FJT).

Face aux difficultés rencontrées par l’équipe du FJT pour impulser une dynamique favorable aux actions de prévention des conduites à risque à destination des résidents, le FJT fait appel à un intervenant extérieur pour conduire des ateliers d’analyse des pratiques. La principale difficulté évoquée en amont des ateliers porte sur le discours et la posture à adopter face aux « passages à l’acte » et aux « transgressions »; l’équipe vit mal le « manque de cohésion » et les conséquences que cela entraîne.

OBJET

Avec l’ensemble de l’équipe du foyer composée de 5 agents d’accueil (de jour et de nuit), de 5 référents éducatifs (responsables des projets et des pôles d’action autour du travail, du logement et de la santé), d’un animateur (activités et vie collectives) ainsi que du directeur du foyer, il s’agissait de :

  • Traiter de manière transversale les difficultés à tenir un discours institutionnel et à poser les actes qui lui sont conséquents, en rapport avec les conduites à risque : les consommations de produits psychoactifs et les actes de violence mais aussi la sexualité.

DEROULEMENT

« Que dire ? »- »Que faire ? »- »Laxisme ?- »Répression ? » : les ateliers d’analyse des pratiques se sont déroulés sur 6 mois à raison d’une séance par mois, soit 6 séances de 4h.

RESULTATS

  • Ré-écriture du règlement intérieur.
  • Implication du Conseil de Vie (usagers) dans la ré-écriture du règlement intérieur.
  • Formalisation d’un discours commun sur les conduites à risque et des protocoles à suivre en cas de « passage à l’acte » et de « transgression ».
  • Renforcement de la capacité de décision collective en s’appuyant sur les personnes impliquées, sur leurs questionnements et sur leurs propositions (professionnels et usagers).


Animatrice de la Recherche-Action

Ana Maria LOPEZ WILCHES

abrigarte@yahoo.fr