Parcours Numéro 4 Septembre 2018

Parcours Numéro 4 – Septembre 2018

Niveaux de certification du CNC

La certification mise en place par le Cercle National du Coaching vise également un renforcement du professionnalisme des coachs qui bénéficient, à l’occasion de cette démarche, du retour d’autres professionnels confirmés et s’engagent par là-même dans un processus de co-développement.

Cette certification comporte quatre niveaux :logoCNC

  • Coach associé : il s’agit du premier niveau de certification qui atteste du professionnalisme et de la déontologie d’un praticien qui débute dans cet exercice (coach / accompagnateur – VAE – débutant). La certification ne s’adresse en effet pas seulement à des professionnels aguerris : elle doit permettre à des coachs qui s’engagent dans cette activité de bénéficier, à l’occasion de la certification, du retour de collègues expérimentés (2 à 3 coachings réalisés, statut professionnel dans le domaine de l’accompagnement, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques, supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques, formation dans le domaine du coaching ou de l’accompagnement / formation à une méthode).
  •  Coach confirmé : ce niveau valide une expérience professionnelle d’une durée significative dans le domaine du coaching et de l’accompagnement. La certification atteste du niveau de professionnalisme atteint et de la mise en œuvre des règles éthiques et déontologiques propres à ce champ (réalisation de plus de 3 coachings, expérience professionnelle et sociale significative, satisfait à une majorité de critères, professionnalisme démontré par le nombre et la diversité des contrats en accompagnement ou en formation, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques Supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques).
  • Coach senior : concerne des professionnels qui ont réalisés un nombre significatif de coachings (expérience professionnelle et sociale significative, satisfait à l’ensemble des critères définis, professionnalisme démontré par le nombre et la diversité des contrats réalisés, contribution au développement du domaine du coaching / accompagnement, engagement sur des dimensions éthiques et déontologiques supervision ou participation à un groupe d’échanges de pratiques).
  • Coach référent : capacité à embrasser d’autres champs théoriques que ceux qui sont directement liés à sa pratique, à un engagement dans le développement des pratiques de coaching / accompagnement, et à ce qu’on peut définir comme l’aptitude à certifier qui suppose une capacité d’écoute et d’accueil ainsi que la capacité à s’engager dans un dialogue maïeutique : c’est à cette condition que la démarche de certification (dossier et entretien) constituent une nouvelle étape dans le développement et le processus de professionnalisation de la personne.

Mardi 3 et mercredi 4 juillet 2018 – Paris sur la formation

Apprentissage du français :  l'innovation pédagogique est au coeur des courspour adultes de la Ville de Paris

Le premier forum d’information sur l’offre de formation des Cours municipaux d’adultes (CMA)de la Ville de Paris se termine par une réflexion sur l’innovation en ingénierie de formation.

Plus de 8 000 personnes s’inscrivent dans les cours de français proposés chaque année dans le cadre des Cours municipaux d’adultes (CMA) de la Ville de Paris. L’offre des CMA, plus large que le français, comprend également une douzaine de types de formations (langues, informatique, artisanat, économie, etc), certifiantes ou non, assurées par quelque 850 formateurs expérimentés.

Une table ronde animée par Hélène FROMONT, cofondatrice du réseau des professionnels de l’accompagnement et de l’intervention par la recherche-action (REPAIRA), a permis d’illustrer, pour les CMA et d’autres organismes, la prise en compte des spécificités des publics et de leurs besoins dans la construction de programmes, dispositifs ou outils adaptés. [Read more...]

Décembre 2017 – Le volume 10 de la Revue Présences est paru

La revue peut être téléchargée gratuitement sur le site de l’université du Québec à Rimouski (UQAR)

Vous y trouverez aussi l’intégralité des numéros précédents

PRÉSENCES volume 10 – Décembre 2017 – Sommaire :

  • L’importance de l’acte de (se) questionner pour la construction d’un cerveau en devenir (Trocmé-Fabre H.)
  • Itinérances sensibles et dialogues terrestres (Bischoff O.)
  • Processus d’autoformation expérientielle à l’oeuvre dans les kaïros de six formes de voyages (Galvani P.)
  • De l’exil de soi à l’être-là le chemin d’une individuation en recherche-action-formation (Raulin A.)
  • Un nouvel âge pour l’alternance ? (Pineau G.)
  • D’un continent à l’autre, à l’école des situations Expériences d’enseignant en Asie etrespirations formatrices (Baéta S.) Expériences d’enseignant en Asie etrespirations formatrices (Baéta S.)
  • Propositions transdisciplinaires pour une littératie de l’information (de Champlain Y. et Mallowan M.)
  • Écouter, dialoguer, former et s’autoformer pour l’enseignement scolaire (Maia da Costa L. et Rodrigues de Lucena I.)
  • Note de lecture

Rencontre repaira du 4 Novembre 2017 sur les pratiques narratives

INTRODUCTION AUX PRATIQUES NARRATIVES

Les Pratiques Narratives sont nées en Océanie dans les années 80, portées par Michael White, travailleur social et thérapeute australien, et David Epston, thérapeute néo-zélandais. Elles sont le fruit de leur travail avec les familles, les couples, les individus et les communautés et minorités (notamment aborigènes).travail_equipe (1) [Read more...]

Parcours Numéro 3 Mai 2017

Parcours Numéro 3 Mai 2017